Etats-Unis: Il s'arrange pour faire violer son ex-copine
Actualisé

Etats-UnisIl s'arrange pour faire violer son ex-copine

Un militaire américain qui avait organisé le viol de son ex-copine vient d'être accusé de violence sexuelle.

par
atk

C'est une histoire digne de la série N.C.I.S qui secoue actuellement la ville de Casper dans le Wyoming.

Fâché parce qu'il venait de se faire quitter, Stipe Jebidiah, un Marine de 27 ans, a décidé de se venger. Il s'est fait passer pour son ancienne petite-amie. Il a mis en place un stratagème pour qu'elle se fasse violer à son domicile. Le militaire a passé une petite annonce sur le site Craiglist. Il y avait inscrit qu'une certaine «Sara» désirait rencontrer un homme agressif pouvant satisfaire toutes ses envies de viol.

Et Ty McDowell, 26 ans, intéressé par ce «jeu de rôle» très spécial, s'est fait avoir. Après avoir échangé quelques emails avec le Marine jaloux, il a reçu l'adresse de la jeune femme, une photo, ainsi que la manière dont il devait exécuter la fantaisie sexuelle.

A la fin 2009, Ty s'est rendu chez «Sara». Il l'a poussée dans la maison, l'a muselée, attachée, puis violée en lui mettant un couteau sous la gorge, suivant à la lettre les instructions qu'il avait reçues. La femme a tenté de se défendre en jetant une étagère de bouteilles sur son agresseur, mais rien n'y a fait. L'homme ne s'est pas laissé intimider, pensant que la victime se comportait selon le scénario prévu. «J'ai vraiment eu peur de mourir», a raconté «Sara» à différents médias américains.

En menant son enquête, la police s'est aperçue que «Sara» n'avait jamais fait paraitre son annonce. Mais qu'elle avait été publiée par son ex copain jaloux.

Ty McDowell et Stipe Jebidiah sont tous les deux accusés de violence sexuelle, mais le premier s'est déclaré innocent, plaidant avoir agi de bonne foi.

Ton opinion