Il s'endort au feu
Actualisé

Il s'endort au feu

Un conducteur français de 32 ans s'est endormi après s'être arrêté à un feu vendredi à Genève.

Lors de son interpellation, les policiers ont remarqué qu'il présentait des signes d'ébriété. Il a alors été soumis à un test qui a révélé un taux d'alcoolémie de 1,7 pour mille. «Le prévenu a reconnu les faits», a précisé samedi la police genevoise. (ap)

Ton opinion