Belgique: Il s'entoure de cadavres pour se sentir moins seul

Actualisé

BelgiqueIl s'entoure de cadavres pour se sentir moins seul

Un habitant de Wanze en Belgique a été interné après avoir violé des tombes dans le cimetière du village. L'homme, âgé d'une trentaine d'années déterrait des corps et les ramenait chez lui pour se sentir moins seul.

par
mac

Depuis quelques jours les habitants de Wanze en Belgique croyaient avoir affaire à un cannibale nécrophage qui sévissait dans leur région. Le comportement de cet homme s'expliquerait par une déception du monde des vivants qui l'aurait amené à se tourner vers celui des morts. Le site belge www.rtlinfo.be, rapporte les propos d'un des avocats du prévenu: «Il y a derrière tout ceci une souffrance par rapport au monde des vivants. Les cadavres ne mentent pas, ne trichent pas [...]».

D'après un autre avocat du Belge, hormis les avoir déterrés, l'homme n'aurait pas maltraité les deux cadavres et les aurait même considéré avec beaucoup de respect. Apparemment, l'homme aurait voulu également éviter que ces deux corps ne finissent dans une fosse commune suite à des travaux dans le cimetière. Dans un moment de lucidité et gêné par la présence de ces deux corps chez lui, l'homme les aurait jeté un puit.

Ce sont ses parents qui ont averti la police. Ils le soupçonnaient de déterrer des cadavres. Selon le site mondial-infos.fr La police a procédé à des fouilles aux domiciles du fils et des parents et ont finalement retrouvé des ossements humains dont deux crânes dans un puit. Un des squelettes serait celui d'une personne décédée en 1888.

Ton opinion