Publié

États-Unis«Il savait qu’il n’arriverait pas à se lever assez vite»

Un Américain a été tiré de sa sieste par un ours curieux, samedi dans le Massachusetts. Cette rencontre s’est déroulée sans encombre.

par
joc

Confortablement installé au bord de sa piscine samedi à Greenfield (Massachusetts), Matthew Bete n’a pu résister à l’appel de la sieste. L’Américain était lové dans les bras de Morphée quand un ours noir est entré dans la propriété à pas feutrés. Le plantigrade s’est d’abord abreuvé dans la piscine avant de s’approcher de son hôte. Curieux, l’ours a reniflé le pied droit de Matthew, puis lui a donné un petit coup de patte amical.

Réveillé en sursaut, l’habitant n’a pas semblé le moins du monde effrayé par l’animal. Au contraire, il a tout de suite dégainé son téléphone pour immortaliser cet improbable visiteur et partager cette rencontre avec son épouse. «Il m’a envoyé une photo d’un ours en train de courir dans le jardin et m’a écrit que l’animal avait touché son pied quand il dormait près de la piscine. Bien sûr, j’ai cru qu’il plaisantait», raconte Dawn Bete.

L’Américaine explique sur Facebook que son mari ne savait pas très bien comment se comporter face au plantigrade. «Il savait qu’il n’arriverait pas à se lever assez rapidement mais qu’au moins, il y avait une autre chaise et une table entre eux au cas où», écrit-elle. Sur son site internet, l’État du Massachusetts conseille aux gens qui croiseraient un ours de «crier» ou de «faire beaucoup de bruit», parce que «leur première réaction à quelque chose d’inhabituel est de partir».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!