Douloureuse première mondiale - Il se brise verticalement le pénis pendant un rapport sexuel
Publié

Douloureuse première mondialeIl se brise verticalement le pénis pendant un rapport sexuel

Un Britannique est entré dans l’histoire en subissant une blessure encore jamais vue. Des chercheurs se sont penchés sur son cas.

Avec cette fracture du pénis dans le sens de la longueur, le quadragénaire est entré dans les annales de l’histoire de la médecine.

Avec cette fracture du pénis dans le sens de la longueur, le quadragénaire est entré dans les annales de l’histoire de la médecine.

BMJ Case Reports 2021

C’est une grande première, mais un malheureux Britannique de 40 ans s’en serait sans doute bien passé. Lors d’un rapport sexuel, l’homme a subi une blessure extrêmement douloureuse: il s’est fracturé le pénis dans le sens de la longueur. Comme le soulignent des chercheurs dans BMJ Journals, il s’agit du premier cas connu du genre. Jusqu’ici, les médecins n’avaient eu affaire qu’à des cas de lésions horizontales. «Le patient a expliqué que son pénis avait heurté le périnée de sa partenaire, ce qui l’avait cassé», expliquent les auteurs de l’étude.

Dans un premier temps, rien ne laissait pourtant penser à une fracture. Le pénis du patient avait légèrement gonflé et lui faisait très mal, mais les médecins n’ont pas tout de suite compris qu’il était cassé. En outre, le quadragénaire n’a fait référence à aucun bruit de craquement normalement associé à une fracture. «De plus, nous n’avons pas senti de «roulement» dans les tissus érectiles pendant l’examen», ont expliqué les médecins ayant pris en charge le patient.

Ce n’est que six mois plus tard que le corps médical a voulu en avoir le cœur net en réalisant une IRM. Alors qu’ils pensaient exclure la présence d’une fracture, les médecins ont dû admettre leur erreur de diagnostic. Le tissu conjonctif, qui entoure les testicules et les corps caverneux comme une coquille, présentait une déchirure nette qui s’étendait sur plus de trois centimètres sur la longueur du sexe: il s’agissait bel et bien d’une fracture verticale du pénis.

Le quadragénaire a subi une intervention chirurgicale et a pu à nouveau avoir des rapports sexuels normaux six mois après. Selon Forbes, ni l’érection ni la courbure du pénis n’ont été impactées par cet accident.

(fee/joc)

Ton opinion