Royaume-Uni: Il se loupe sur Snapchat, sa fille est morte de honte
Actualisé

Royaume-UniIl se loupe sur Snapchat, sa fille est morte de honte

Peu à l'aise sur le réseau social, un Britannique a voulu envoyer un message coquin à sa femme pour la Saint-Valentin. Il s'est complètement raté. Et sa fille de 18 ans ne s'en remet pas.

par
joc

Tout adolescent le dira: être suivi par ses parents sur les réseaux sociaux, c'est passablement pénible. Et particulièrement quand papa et maman sont incapables de se servir correctement des différentes applications. Robyn Millen, une Britannique de 18 ans, en a fait la douloureuse expérience à l'occasion de la Saint-Valentin, raconte le «Daily Mail». Ce jour-là, la jeune femme a cru défaillir lorsqu'elle a reçu, via Snapchat, une photo de son papa. L'homme était nu dans son bain, des émoticônes cachant ses parties génitales. «Joyeuse Saint-Valentin», avait-il fièrement écrit.

Sous le choc, Robyn a immédiatement répondu à son père: «Papa, ton Snapchat était tellement déplacé!» Quelque peu gêné mais surtout amusé, le Britannique a réalisé qu'il avait commis une belle boulette: «Désolé, j'ai cru que je ne l'avais envoyé qu'à maman! Lol. Je ne sais pas comment ça marche», a-t-il expliqué à Robyn. Le père de famille a pris cet incident à la rigolade, même quand sa fille lui a rétorqué que son message était non seulement arrivé chez elle, mais qu'il était également apparu sur son fil et que tout le monde avait pu le voir.

«Et alors? Rien à voir, à part mes jambes et ces machins émoticônes», lui a-t-il répondu, avant d'ajouter, tout en modestie: «Je suis... fantastique». Même la mère de Robyn s'y est mise, ajoutant un limpide: «hahahahah». Mortifiée, Robyn a raconté son grand moment de solitude sur Twitter. «Je veux mourir», a-t-elle simplement commenté. Elle a ensuite annoncé à ses parents que plus d'un million et demi d'internautes avaient déjà visionné la fameuse photo. Gêné, papa? Pas le moins du monde, bien au contraire. «Je n'aurais pas dû lui dire, il va être insupportable, maintenant», se lamente Robyn.

Ton opinion