Valais: Il se prétendait docteur et pratiquait des injections
Actualisé

ValaisIl se prétendait docteur et pratiquait des injections

Un nutritionniste, diplômé d'une école de médecines naturelles, a été condamné pour infractions à la Loi sur la santé.

par
chu
Le praticien est notamment adepte de l'autohémothérapie, qui consiste à prélever du sang à un patient par intraveineuse et de le lui réinjecter par voie intramusculaire.

Le praticien est notamment adepte de l'autohémothérapie, qui consiste à prélever du sang à un patient par intraveineuse et de le lui réinjecter par voie intramusculaire.

Keystone

André* est nutritionniste. Cet Italien sexagénaire a pignon sur rue dans le Bas-Valais et se présente comme un praticien de médecine alternative. Il est du reste au bénéfice d'un diplômé d'une école de Montréal en médecines naturelles.

Mais ce certificat et sa formation ne lui permettent pas de se prévaloir du titre de docteur, terme qu'il affiche pourtant sur son site internet et dans son cabinet. De quoi irriter à la fois les médecins et les autorités.

Ce d'autant qu'André pratique des injections, notamment dans le cadre de l'autohémothérapie, dont il est un adepte. Il s'agit d'une technique consistant à pomper du sang au patient par intraveineuse et à le réinjecter par voie intramusculaire.

Dénoncé pour tous ces faits, le nutritionniste vient d'être condamné par un procureur valaisan à 15 jours-amende avec sursis et à une amende de 800 francs pour infraction à la Loi sur la santé.

*Prénom d'emprunt

Ton opinion