Royaume-Uni: Il se venge par l'envoi de 30'000 SMS à la suite
Actualisé

Royaume-UniIl se venge par l'envoi de 30'000 SMS à la suite

Floué par un vendeur, un acheteur lui a rendu la monnaie de sa pièce en bombardant son smartphone de textes de Shakespeare.

par
laf

Edd Joseph, 24 ans, tient sa revanche. Vexé de ne jamais avoir reçu la console de jeu PS3 qu'il avait achetée sur le site de petites annonces Gumtree, il s'est inspiré d'un classique de la littérature pour lancer la riposte. Profitant de la facilité de transposer en SMS, avec un smartphone, un texte tiré du Net, il a envoyé les oeuvres de Shakespeare à son vendeur indélicat. Comme celui-ci ne pouvait les recevoir qu'à coup de 160 caractères, il a dû subir une série ininterrompue de SMS.

«Ma première idée était de faire croire que je savais où il vivait. Mais ça faisait trop cliché et risquait de ne pas lui faire peur. Je voulais trouver un moyen qui me donne une position de force», s'est justifié Edd Joseph, interrogé par le Bristol Post. C'est ensuite qu'il a eu cette curieuse idée de vengeance. «Je copiais du texte d'internet sur un SMS. Je me suis alors demandé ce que je pourrais lui envoyer avec ça.»

Malgré la longueur du texte, il n'a eu qu'à appuyer une seule fois sur une touche pour expédier les textes fragmentés automatiquement en série de SMS. Et, comme l'habitant de Bristol bénéficiait d'un forfait illimité, il n'a pas eu de frais supplémentaires.

Son ennemi a fini par se manifester. «Son smartphone a dû être éloigné de lui durant assez longtemps, raconte Edd Joseph, qui dit avoir pu envoyer une bonne partie des oeuvres de Shakespeare. Il a pris soin finalement de m'appeler pour signaler l'abus. J'ai alors essayé de lui demander s'il appréciait les pièces de théâtre, mais il était très confus.» Il s'est manifestement aussi évité l'intégralité des quelque 30'000 SMS relatifs aux 37 oeuvres de Shakespeare et l'équivalent d'une semaine de messages d'alerte.

Ton opinion