Actualisé 27.02.2018 à 20:53

Football - AngleterreIl se vire et se réengage dans la foulée

Glenn Tamplin, un multimillionnaire anglais propriétaire du club de Billericay Town, avait promis de démissionner de son poste de manager en cas de défaite. Il l'a fait, mais pas longtemps.

de
rca

La semaine dernière, dans un tweet qu'il a depuis effacé, Glenn Tamplin avait promis de se licencier lui-même du Billericay Town FC en cas de défaite en match de FA Trophy, la Coupe des équipes de bas-étages, face à Wealdstone. Pas de chance pour lui, sa formation, leader de l'Isthmian Premier Division (D7 anglaise) et dont il est aussi propriétaire, a été ratiboisée sur le score de 5-2. Il a donc mis ses menaces contre lui-même à exécution et s'est auto-viré.

Mais voilà, l'homme a tous les pouvoirs dans cette formation de l'Essex et a trouvé un nouveau manager deux jours plus tard: lui-même. «Après deux jours de réunions avec les joueurs et le staff, nous avons, en tant que club, pris la décision unanime que Glenn Tamplin sera le manager du club jusqu'au terme de la saison actuelle», a indiqué l'équipe anglaise dans un communiqué, repris sur le site de la BBC. «Les joueurs ont insisté pour qu'il reste, malgré la mauvaise passe actuelle, qui a vu le club perdre trois de ses quatre derniers matches.»

Tamplin, un entrepreneur qui a fait fortune dans l'acier, a repris 95% des parts de cette équipe il y a une quinzaine de mois. Sa formation figure en tête de son groupe de 7e division et a disputé depuis deux finales de Coupes, ainsi que la premier tour de la Coupe d'Angleterre. Son club est notamment connu pour avoir engagé les anciens pros de Premier League Jermaine Pennant, Jamie O'Hara, Paul Konchesky ou encore Kevin Foley.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!