Michael Jackson: Il téléphone 1h30 pendant que la star agonise
Actualisé

Michael JacksonIl téléphone 1h30 pendant que la star agonise

Le docteur Conrad Murray aurait passé ou reçu plus de 10 appels téléphoniques le matin de la mort du chanteur.

Le docteur Murray aurait été au téléphone avec une hôtesse de bar au moment même où il réalisait qu'il y avait un problème avec Michael Jackson. (Photo: epa)

Le docteur Murray aurait été au téléphone avec une hôtesse de bar au moment même où il réalisait qu'il y avait un problème avec Michael Jackson. (Photo: epa)

Le médecin de Michael Jackson a téléphoné durant près d'une heure trente pendant que la star agonisait, notamment avec une hôtesse de bar, a affirmé un témoin devant la justice californienne.

Il s'est exprimé vendredi lors d'une des audiences préliminaires, au quatrième jour d'audiences préliminaires devant déterminer si le docteur Conrad Murray, poursuivi pour homicide involontaire, doit passer en jugement.

Dan Myers, de la police de Los Angeles, a confirmé devant la Cour supérieure de Los Angeles que le médecin avait passé ou reçu onze appels téléphoniques entre 07h01 et 11h51 le matin de la mort du chanteur. Il a passé notamment 32 minutes au téléphone avec son cabinet médical de Las Vegas.

Selon l'accusation, le docteur Murray aurait administré à Michael Jackson la dose fatale de propofol entre 10h40 et 11h00. Le chanteur utlisait le propofol, un puissant anesthésiant, comme somnifère

Une hôtesse de bar a aussi été appelée à témoigner vendredi. Elle semble avoir été en communication avec le docteur Murray au moment même où ce dernier réalisait qu'il y avait un problème avec Michael Jackson.

«Paroles indistinctes»

Sade Anding a raconté qu'elle avait rencontré le médecin dans un restaurant au Texas, qu'ils avaient échangé leurs numéros de téléphone. Conrad Murray l'a appelée le 25 juin 2009 au matin.

«Il m'a dit qu'il allait bien», précisant qu'elle l'avait rapidement interrompu pour parler. Elle s'est rendue compte, après cinq ou dix minutes que le médecin n'était plus en ligne. «J'ai entendu de l'agitation, des gens tousser, des paroles indistinctes».

Sade Anding est resté cinq minutes de plus en ligne. «Je me souviens que je disais: Allô, allô, allô? Tu es là? Tu es là?». L'hôtesse a finalement raccroché, puis a rappelé le médecin et lui a envoyé des textos, mais sans obtenir de réponse.

Deux semaines

Le parquet estime que Conrad Murray a «abandonné son patient» après lui avoir administré le propofol. Il considère aussi que les soins qu'il a portés à la star étaient «très éloignés des critères requis».

Les audiences préliminaires devraient durer environ deux semaines et vont déterminer si le docteur Murray, poursuivi pour homicide involontaire, doit passer en jugement ou non. Michael Jackson est mort le 25 juin 2009 à l'âge de 50 ans d'une intoxication au propofol. (ats)

Ton opinion