Trois-Chêne (GE): Il tente de faire tuer sa femme

Actualisé

Trois-Chêne (GE)Il tente de faire tuer sa femme

L'agression d'une mère de famille perpétrée en février dernier dans la périphérie genevoise dans son jardin a été commanditée par son propre mari.

La victime avait été agressée dans le jardin de cette propriété. (Photo: Google)

La victime avait été agressée dans le jardin de cette propriété. (Photo: Google)

L'affaire Madoff continue de faire du mal à beaucoup de monde à travers la planète. Elle a même eu des répercussions inattendues aux Trois-Chêne, zone résidentielle cossue de la couronne genevoise.

Le 19 février dernier, une femme, gestionnaire de fortune, avait été agressée dans son propre jardin à son retour de vacances. Un homme l'attendait dans sa propriété. Il l'avait plaquée au sol, puis étranglée avec une corde jusqu'à ce que sa victime s'évanouisse. Il avait ensuite quitté la scène de son forfait, laissant cette mère de famille inconsciente, pensant peut-être qu'elle était morte.

Mari arrêté à la frontière italienne

Mercredi, plusieurs médias romands rapportent que le mari de la malheureuse est impliqué dans l'attaque de son épouse. Il aurait en effet promis 400'000 francs à trois personnes, dont d'anciens employés de la famille, pour passer à l'action. C'est ce qu'a expliqué aux enquêteurs l'un des trois hommes de main qui ont été arrêtés grâce aux relevés ADN.

Selon certains quotidiens, le commanditaire a reconnu avoir contacté les agresseurs mais assure avoir par la suite donné un contre-ordre. Il avait par ailleurs assisté à l'attaque de sa femme, sans intervenir pour y mettre un terme.

L'homme a perdu ses billes dans l'affaire Madoff et connaît de graves soucis financiers. Il aurait compté sur l'héritage de la mère de ses enfants pour se remettre à flot. Il a été arrêté début juillet à la frontière italienne. Il est prévenu d'instigation d'assassinat et dort désormais à Champ-Dollon. (20 minutes)

Ton opinion