Actualisé 09.12.2018 à 12:30

Hippisme

Il tombe en pleine course et se retrouve dans l'eau

La manche de Coupe du monde d'attelage a une nouvelle fois donné lieu à une belle bagarre, dimanche au CHI de Genève. Et une belle scène insolite.

de
Oliver Dufour, Genève

Décidément, Jérôme Voutaz est abonné aux mésaventures dans la halle de Palexpo. Après une édition chaotique vécue l'an dernier, le meneur valaisan (39 ans) a une nouvelle fois terminé à la plus frustrante place: la quatrième.

Un rang qui lui a fait manquer la finale avec les trois meilleurs pour seulement 61 centièmes. La faute à une pénalité de 5 secondes écopée pour la chute de l'un de ses grooms, Pierre Emonet, qui a été catapulté hors de la voiture au moment où l'attelage a viré pour effectuer un premier passage dans le petit lac faisant partie du parcours.

Trempé jusqu'à l'os, Emonet a ensuite tenté à deux reprises de prendre le train en marche en courant après la voiture et en essayant d'attraper la main de sa coéquipière. Le groom a fini par réussir à remonter à bord au moment où Jérôme Voutaz et ses franches-montagnes ont été obligés de ralentir pour franchir une nouvelle série d'obstacles. Si l'équipage a établi le meilleur temps provisoire, même en y ajoutant la pénalité, l'addition a au final été trop salée pour Voutaz. Le barrage s'est disputé entre le Hongrois Jozsef Dobrovitz, le Néerlandais Bram Chardon et l'Australien Boyd Excell. Une nouvelle fois au-dessus du lot, ce dernier a remporté sa 11e victoire à Genève en autant de participations. Un phénomène.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!