Actualisé

LucerneIl tombe sur une corne de boeuf vieille de 400 ans

Le Musée d'histoire naturelle de Lucerne s'est vu offrir une trouvaille «rare»: une corne appartenant à un aurochs, une espèce de bovidé aujourd'hui disparue.

par
tk/ofu

Les vacances d'été sont terminées. Tout ce qui reste à présent, ce sont les bons souvenirs passés en famille ou avec ses amis. Le petit Sandro, lui, peut se vanter d'avoir vécu une expérience peu commune. Le garçon de 6 ans, domicilié à Buchrain (LU), a fait une découverte extraordinaire au bord d'une rivière, écrit «20 Minuten».

Au début, il pensait qu'il s'agissait d'une «branche», mais de plus amples vérifications ont permis de découvrir qu'il avait trouvé les restes d'une corne, appartenant à une espèce de bovidé éteinte depuis de nombreuses années.

Une trouvaille «rare»

Selon les analyses effectuées par le Musée d'histoire naturelle de Lucerne, la corne appartenait à un aurochs (Bos primigenius). Il s'agit de l'ancêtre sauvage du boeuf que nous connaissons de nos jours. Cette race s'est éteinte il y a environ 400 ans.

«Les trouvailles de ce genre sont rares dans le canton de Lucerne», explique Benedict Hotz, directeur adjoint du musée d'histoire naturelle. Selon lui, il s'agit même d'une trouvaille unique. Et d'ajouter: «Il se pourrait que cette corne ait plus de 400 ans.»

Après mûre réflexion, Sandro a finalement cédé sa découverte au musée lucernois. Elle y est actuellement exposée en tant qu'«objet du mois de septembre».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!