Il traite Mahomet de pédophile
Actualisé

Il traite Mahomet de pédophile

Un habitant de Fribourg de 46 ans a été condamné à trois mois de prison ferme, pour avoir distribué entre décembre et mars dernier des tracts traitant les musulmans et plusieurs personnalités fribourgeoises de pédophiles.

Ce récidiviste a notamment été reconnu coupable de diffamation et de discrimination raciale, a communiqué lundi le juge d'instruction cantonal Jean-Luc Mooser.

L'un des deux tracts incriminés se veut une «revue satirique sur l'islam à Fribourg». Il présente Mahomet comme un pédophile, soutient que la tolérance de cette perversion fait partie de la tradition culturelle musulmane et affirme que les musulmans de Fribourg traitent les enfants comme du bétail et n'hésitent pas à les vendre à des pervers sexuels, explique Jean-Luc Mooser.

Le second tract, intitulé «Moitié-Moitié», accuse une Marocaine d'abuser sexuellement de sa fille et de la prostituer, sous la protection de la police, de la justice et des services sociaux. Selon un article paru en mars dernier dans «La Liberté», des responsables d'associations d'aide aux femmes en difficulté, des cadres de la police fribourgeoise, un juge d'instruction ou même la procureur cantonale sont accusés de pédophilie ou de complicité.

Suite à la diffusion de ces tracts, une dizaine de plaintes pénales ont été déposées. Leur auteur, un Saint-Gallois de 46 ans habitant Fribourg et licencié en droit, a été condamné mardi dernier par le juge d'instruction Jean-Luc Mooser à trois mois de prison ferme pour «diffamation, menaces, contrainte et discrimination raciale». Il a trente jours pour faire recours.

A noter que ce quérulent personnage avait déjà été reconnu coupable de diffamation en février dernier pour des tracts similaires et condamné à 30 jours de prison avec sursis. (ap)

Ton opinion