Actualisé

LoterieIl vaut mieux gratter son ticket en Suisse romande

La Loterie Romande se montre beaucoup plus généreuse envers les
joueurs que Swisslos, son homologue alémanique.

par
joc
L'année dernière, la Loterie Romande a redistribué aux joueurs 82% de son chiffre d'affaires.

L'année dernière, la Loterie Romande a redistribué aux joueurs 82% de son chiffre d'affaires.

tzo

Les Suisses sont friands de tickets à gratter. Selon les dernières statistiques relayées par la «SonntagsZeitung» dimanche, Swisslos et la Loterie Romande ont réalisé un chiffre d'affaires de 1,5 milliard de francs l'année dernière. Sur ce montant, environ 361 millions de francs ont été enregistrés en tant que bénéfice: un record. Les 76% restants ont été reversés aux joueurs sous forme de gains.

Et c'est là qu'il vaut mieux se trouver du côté francophone de la barrière de rösti. En effet, la Loterie Romande a redistribué aux joueurs 82% de son chiffre d'affaires, tandis que Swisslotto s'est contenté de n'en reverser que 59%. Les francophones ont donc plus de chance de gagner aux jeux de loterie que leurs voisins alémaniques.

«La différence tient au fait que Swisswlos n'utilise pas de machines de loterie dans les restaurants ou les bars. Or, ces billets électroniques ont un ratio de distribution beaucoup plus élevé que les tickets imprimés», explique Roger Fasnacht, directeur du fournisseur alémanique.

À noter que si les casinos sont tenus par la loi de distribuer au moins 80% de leur chiffre d'affaires sous forme de gains, les loteries, ne doivent pas se soumettre à une telle obligation.  (joc/ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!