Zurich: Il voulait envoyer sa fille à l'hôpital pour la protéger
Actualisé

ZurichIl voulait envoyer sa fille à l'hôpital pour la protéger

Un Espagnol est jugé cette semaine à Winterthour (ZH) pour avoir essayé d'ôter la vie à son bébé à quatre reprises. Il nie les faits.

par
dmz

Un père de famille est sur le banc des accusés d'un tribunal de Winterthour (ZH), pour une affaire «extraordinaire mais surtout extraordinairement choquante», selon les propres mots de la procureure Claudia Kasper, rapportés jeudi par le «Tages-Anzeiger».

On reproche à cet Espagnol d'avoir essayé de tuer sa fille prématurée par quatre fois, alors qu'elle n'était âgée que de quelques semaines, en lui administrant du Temesta, via sa sonde gastrique. Selon les experts, la concentration de ce médicament psychotrope était suffisamment élevée pour une intoxication mortelle. A chaque fois, le nourrisson a pu être sauvé in extremis.

Pour l'accusation, l'homme a agi par pur égoïsme. En effet, il serait habitué aux multiples conquêtes et aurait décrété que l'enfant ne lui laisserait pas assez de temps et de calme. Pour la défense, il s'agissait d'un appel au secours. L'homme aurait voulu protéger sa fille de sa mère, décrite comme droguée et alcoolique. Son but était, selon ses dires, de faire hospitaliser son enfant, mais pas de le tuer.

Le Ministère public demande 17 ans de prison pour tentative de meurtre aggravée. L'avocat du prévenu souhaite 30 mois pour voies de faits et blessures par négligence. Le verdict est attendu pour vendredi.

Ton opinion