Suède: Il voulait renier l'un de ses jumeaux: débouté
Actualisé

SuèdeIl voulait renier l'un de ses jumeaux: débouté

La justice suédoise a confirmé mercredi qu'un père ne pouvait renier l'un de ses jumeaux, nés grâce à la procréation médicalement assistée.

«Chaque enfant qui naît a le droit à deux parents», a souligné la cour d'appel de Malmö (sud) dans son jugement, identique à celui rendu en première instance.

En 2011 et 2012, l'homme et son épouse se sont rendus en Lettonie pour effectuer une fécondation in-vitro avec dons de sperme et d'ovocyte, une procédure qui n'est pas autorisée en Suède et pour laquelle l'homme avait donné son accord.

Après deux échecs, la femme est devenue enceinte de jumeaux, une fille et un garçon, nés en décembre 2012.

Peur de trop de travail

Le père a affirmé avoir refusé que plusieurs embryons soient implantés afin de minimiser le risque de grossesse gémellaire. Il ne voulait pas avoir à supporter de charge de travail supplémentaire si deux enfants plutôt qu'un venait à naître, a-t-il indiqué.

La justice a estimé qu'en acceptant la procédure, il avait «accepté la paternité d'un ou de plusieurs enfants, puisque les naissances de jumeaux ne peuvent naturellement pas être exclues».

En outre, la loi «ne donne pas la possibilité de conditionner d'une manière ou d'une autre une fécondation», a souligné le tribunal.

Les époux sont désormais séparés. (afp)

Ton opinion