Lausanne: Il voulait se parquer, il heurte un policier à moto

Actualisé

LausanneIl voulait se parquer, il heurte un policier à moto

Alors qu'il se rendait en urgence sur un accident, un agent a eu une collision avec un automobiliste, jeudi après-midi. Il a été hospitalisé pour des douleurs au bassin.

par
mkm
1 / 4
La scène a attiré le regard de nombreux passants, jeudi 07.10.2016 peu après à 16h30. Un policier s'est retrouvé à terre, à la rue St-Martin, au centre-ville de Lausanne.

La scène a attiré le regard de nombreux passants, jeudi 07.10.2016 peu après à 16h30. Un policier s'est retrouvé à terre, à la rue St-Martin, au centre-ville de Lausanne.

«Cet agent remontait la rue à moto pour se rendre sur les lieux d'un accident afin de prêter main forte à ses collègues, indique Sébastien Jost, porte-parole des forces de l'ordre de la capitale vaudoise. Il avait enclenché les moyens prioritaires (ndlr: gyrophare et sirène).»

«Cet agent remontait la rue à moto pour se rendre sur les lieux d'un accident afin de prêter main forte à ses collègues, indique Sébastien Jost, porte-parole des forces de l'ordre de la capitale vaudoise. Il avait enclenché les moyens prioritaires (ndlr: gyrophare et sirène).»

Lecteur reporter

La scène a attiré le regard de nombreux passants, jeudi peu après à 16h30. Un policier s'est retrouvé à terre, à la rue St-Martin, au centre-ville de Lausanne. «Cet agent remontait la rue à moto pour se rendre sur les lieux d'un accident afin de prêter main forte à ses collègues, indique Sébastien Jost, porte-parole des forces de l'ordre de la capitale vaudoise. Il avait enclenché les moyens prioritaires (ndlr: gyrophare et sirène).»

Un automobiliste qui circulait dans la même direction a tourné à gauche pour traverser la chaussée et aller se parquer au moment où le policier allait le dépasser. «L'agent à moto a alors heurté la voiture et s'est retrouvé à terre», reprend Sébastien Jost. Souffrant de douleurs aux hanches, le policier a été emmené à l'hôpital. Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure.

Ton opinion