Dornach (SO) : Il y a 200 ans, 40 personnes perdaient la vie

Actualisé

Dornach (SO) Il y a 200 ans, 40 personnes perdaient la vie

La ville soleuroise a rendu hommage aux personnes qui ont perdu la vie, emportées par la Birse en crue, lors de l'effondrement du
pont de Népomucène en 1813.

Il y a 200 ans, le 13 juillet 1813 à 14h00, après trois jours de pluies ininterrompues, le pont de Népomucène à Dornach (SO) s'écroulait, causant la mort de 40 personnes qui s'y étaient installées pour regarder le spectacle de la Birse en crue. Une plaque commémorant ce drame a été posée samedi.

Le paysage entre Aesch et Münchenstein (BL) n'était plus qu'un immense lac. Troncs d'arbres et autres débris s'étaient accumulés contre les piliers du pont, si bien que l'un d'eux a fini par céder.

Sur la cinquantaine de badauds qui s'y trouvaient, treize ont survécu. Trois des victimes n'ont jamais été retrouvées. Pratiquement toutes les familles de Dornach ont perdu un être cher.

A l'initiative d'une confrérie locale, une plaque a été apposée samedi sur le pont dans le cadre d'une cérémonie commémorative. Des représentants de confréries du canton voisin de Bâle-Campagne étaient également présents. Jean Népomucène est le saint patron des ponts et l'on trouve sa statue sur nombre d'entre eux, notamment à St-Ursanne (JU). (ats)

Ton opinion