Jill Biden VS Kamala Harris: «Il y a des millions de gens aux États-Unis. Pourquoi elle?»

Publié

Jill Biden VS Kamala Harris«Il y a des millions de gens aux États-Unis. Pourquoi elle?»

Selon des journalistes du «New York Times», l’épouse de Joe Biden ne voulait pas que celui-ci choisisse la sénatrice de Californie comme colistière.

Jill Biden (à gauche) en voulait beaucoup à Kamala Harris.

Jill Biden (à gauche) en voulait beaucoup à Kamala Harris.

AFP

Avant même le début du mandat de Joe Biden à la Maison-Blanche, ses relations avec Kamala Harris étaient déjà compliquées. Et à en croire les révélations de deux journalistes du «New York Times», la première dame des États-Unis n’est pas non plus une grande fan de la vice-présidente. Dans leur livre à paraître au mois de mai, Jonathan Martin et Alexander Burns racontent en effet que Jill Biden ne voulait pas que son mari choisisse Kamala Harris comme colistière, rapporte Fox News.

«Il y a des millions de gens aux États-Unis. Pourquoi devons-nous choisir celle qui a attaqué Joe?» aurait lâché l’ex-enseignante lors d’une conversation. Jill Biden faisait alors référence au premier débat de la primaire démocrate en juin 2019. Lors de ce rendez-vous, Kamala Harris avait durement confronté Joe Biden sur la ségrégation raciale.

Cette attaque avait plongé l’épouse du démocrate dans une colère noire. «Elle peut aller se faire foutre», aurait déclaré Jill Biden lors d’une séance en visioconférence. Des propos que la première dame ne nie pas avoir tenus. «C’était il y a deux ans, de l’eau a coulé sous les ponts», a-t-elle confié à un journaliste l’année dernière.

Malgré le vif accrochage entre Harris et Biden, Ron Klain n’en a pas démordu: selon celui qui allait devenir le chef de cabinet de la Maison-Blanche, la sénatrice de Californie était bien la meilleure candidate au poste de vice-présidente. «Oui, Harris avait attaqué Biden plus durement que tout autre candidat majeur dans les primaires démocrates. Oui, la famille Biden l’avait perçu comme une bavure et une trahison. Mais selon Klain, cela jouerait en faveur de Biden», expliquent les deux journalistes dans leur livre «Cela ne passera pas: Trump, Biden, et la bataille pour l’avenir de l’Amérique».

Le futur chef de cabinet de Joe Biden l’a donc vivement encouragé à passer l’éponge: «En choisissant Harris, vous montrerez aux gens que vous êtes magnanime et indulgent», lui a-t-il expliqué. Le démocrate a écouté Klain, préférant Kamala Harris à Michelle Lujan Grisham, gouverneure du Nouveau-Mexique, et à Gretchen Whitmer, gouverneure du Michigan.

(joc)

Ton opinion