09.06.2020 à 12:09

Coronavirus

Il y avait déjà foule dans les hôpitaux de Wuhan en octobre

Des chercheurs de la Harvard Medical School ont fait des découvertes intéressantes en analysant les images satellites des parkings des hôpitaux de la ville chinoise ainsi que les mots-clés recherchés par les internautes dès août 2019.

de
joc
Ces images montrent la différence de fréquentation des parkings des hôpitaux de Wuhan entre octobre 2018 et 2019.

Ces images montrent la différence de fréquentation des parkings des hôpitaux de Wuhan entre octobre 2018 et 2019.

Le Covid-19 était-il présent en Chine bien avant l’apparition des premiers cas officiels? Selon une étude de la Harvard Medical School, qui s’est basée sur des images satellites et des tendances de recherche sur internet, il est possible que la maladie ait commencé à se propager déjà au mois d’août.

En comparant les images satellites des parkings de cinq hôpitaux de Wuhan, les chercheurs ont constaté une hausse significative du nombre de voitures entre la fin de l’été et l’automne 2019 et la même période de l’année dernière. Sur des images datant d’octobre 2018, les scientifiques ont compté 171 voitures sur le parking de l’hôpital Tianyou, l’un des plus grands de la ville.

Un an plus tard, 285 véhicules occupaient le même espace, soit une augmentation de 67%, et jusqu’à 90% d’augmentation du trafic a été constatée pendant la même période dans d’autres hôpitaux de Wuhan. Les auteurs de l’étude précisent que l’on ne peut affirmer avec certitude que l’augmentation de la fréquentation de ces parkings est directement liée au Covid-19. Mais d’autres résultats viennent appuyer cette théorie.

«Toux» et «diarrhée» ont cartonné sur internet

En effet, les chercheurs se sont également intéressés aux recherches effectuées par les internautes chinois entre août et octobre 2019. Ils ont constaté une forte augmentation de mots-clés liés à une maladie, comme «toux» et «diarrhée». «Un pourcentage énorme de personnes qui ont fini par être testées positives à Wuhan avait présenté des symptômes de diarrhée», souligne John Brownstein, directeur de l’innovation à l’hôpital pour enfants de Boston (États-Unis).

«Ces données sont particulièrement convaincantes car nous avons constaté une augmentation du nombre de personnes recherchant des informations concernant une maladie gastro-intestinale à un niveau jamais vu, historiquement. Et nous savons maintenant que les symptômes gastro-intestinaux sont un marqueur vraiment important du Covid-19», ajoute le chercheur. «Ces résultats corroborent l’hypothèse selon laquelle le virus est apparu naturellement dans le sud de la Chine et qu’il circulait peut-être déjà à l’époque de l’apparition d’un foyer à Wuhan», conclut-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!