Actualisé 15.12.2015 à 14:47

Bear Grylls«Il y avait des hélicos, des snipers et un goûteur»

L'aventurier a dévoilé quelques informations sur la façon dont s'est déroulé le tournage de son émission de survie avec Barack Obama.

de
mja

L'extrait avec le saumon dégusté par les deux hommes.

C'est le 17 décembre 2015 que sera diffusé sur NBC aux Etats-Unis l'épisode présidentiel de «Running Wild with Bear Grylls». L'annonce du tournage en septembre avait déjà fait beaucoup de bruit. A deux jours de la mise à l'antenne, Bear Grylls a levé le voile sur les coulisses de l'aventure.

Si l'objectif du programme de l'aventurier britannique est d'emmener une personnalité se perdre dans la nature et de vivre à la sauvage, l'expédition en Alaska avec le président des Etats-Unis a été un tantinet différente. «Il y avait 50 personnes des services secrets, des hélicoptères, des snipers et un goûteur», a confié Grylls au cours d'une conférence de presse. Autant dire que pour la solitude, c'était un peu râpé. Barack Obama a toutefois décidé de ne pas faire appel à son goûteur. «Il voulait vivre la chose, il était d'accord pour tout». C'est donc presque en toute simplicité que les deux hommes ont fait cuire, puis dégusté un saumon entamé et abandonné par un ours.

L'animateur a par ailleurs indiqué que ce n'est pas lui qui a invité le président, mais que c'est la Maison-Blanche qui l'a contacté pour passer cette journée avec lui. De quoi lui faire croire à une blague. Que nenni. Bear et Obama ont même eu le temps de papoter de tout et de rien, dont leur rôle de papa. «Il m'a confié que c'était l'une de ses plus belles journées en tant que président. Quant à moi, il a fallu que je me pince plusieurs fois pour réaliser ce qui m'arrivait». De cette expérience inédite, Bear Grylls a retenu une chose plutôt simple: «Obama est un homme comme les autres».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!