Actualisé 08.04.2020 à 10:53

Coronavirus en Espagne

Ils acclament leur voisine guérie: «La chair de poule»

Une quinquagénaire remise du coronavirus a eu droit à un accueil chaleureux du voisinage, dimanche à Séville. Sa nièce a publié une vidéo émouvante sur Twitter.

de
joc

C'est ce qu'on appelle un retour triomphal. Guérie du coronavirus, une Espagnole de 54 ans a eu droit à un accueil chaleureux à son retour à son domicile, dimanche. Une vidéo publiée le lendemain sur Twitter par sa nièce montre Maricarmen Contreras sortir d'une ambulance et se diriger lentement vers son appartement, à Triana, un district de la ville de Séville (sud-ouest). Ravis de la voir rétablie, ses voisins le lui font savoir par des applaudissements, des acclamations et une musique triomphante, traditionnellement jouée lors les processions de Pâques en Espagne.

Visiblement très émue, Maricarmen porte une main à son visage et salue les habitants, tout en rejoignant tranquillement l'entrée de son immeuble. «Voilà comment ma tante a été accueillie le dimanche des Rameaux quand elle a été renvoyée chez elle. Incroyable, j'en ai la chair de poule», a écrit Elisa Lasso sur Twitter. Mardi, la vidéo de la jeune femme avait été vue plus de 100'000 fois.

Un bilan à la hausse

Le bilan quotidien de la pandémie est reparti à la hausse mardi en Espagne, après quatre jours de baisse. Le pays a déploré 743 morts qui portent le total à 13'798, mais la tendance à la baisse continue, d'après les autorités. Dans le deuxième pays le plus endeuillé par le Covid-19 après l'Italie, le nombre de cas déclarés en 24 heures a lui aussi augmenté plus rapidement, de 4,1% contre 3,3% la veille, pour atteindre 140'510.

«Cette légère augmentation par rapport à hier (lundi), nous considérons qu'elle est due à l'ajustement des données de la fin de semaine», a expliqué la Dr Maria José Sierra du Centre d'alertes sanitaires, qui avait déjà relevé précédemment que les morts et les cas du week-end n'étaient enregistrés qu'avec retard. «En réalité, la tendance à la baisse est ce que nous continuons d'observer dans les rapports de ces derniers jours», a-t-elle ajouté, alors que les autorités estiment avoir stabilisé la propagation du virus.

Aussi, «bien que lentement, une certaine baisse de pression commence à être observée dans les hôpitaux et les unités de soins intensifs», a noté le Dr Sierra. Dans le même sens, le nombre de patients guéris continue d'augmenter et a atteint mardi 30% (43'308) des cas confirmés. (joc/afp)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!