Pakistan: Ils amputent leur cambrioleur des deux bras
Actualisé

PakistanIls amputent leur cambrioleur des deux bras

Deux des quatre villageois en cause ont été arrêtés, les deux autres ont pris la fuite. Ils auraient eu «un accès de rage» à la vue de cet intrus dans leur maison.

Des villageois pakistanais ont décidé de se faire justice eux-mêmes en amputant sur-le-champ des deux bras un homme qui tentait selon eux de les cambrioler, a-t-on appris mercredi auprès de la police locale.

L'homme, âgé de 34 ans, a été surpris dans la nuit de mardi à mercredi dans une maison de Chak Nangar, un village situé à plus de 400 km au sud-ouest de la capitale Islamabad, a expliqué le chef de la police locale Muhammad Ayub.

Furieux, «les quatre hommes de la famille qui étaient dans la maison lui ont amputé les bras jusqu'à l'épaule», a-t-il précisé, ajoutant que deux des quatre hommes avaient été arrêtés et que les deux autres avaient pris la fuite.

«Accès de rage»

Un des coupables a reconnu les faits en détention, expliquant qu'il avait agi «dans un accès de rage» parce qu'il pensait que l'intrus avait l'intention de cambrioler la maison, a poursuivi ce responsable de la police, dépêchée sur les lieux après des plaintes des voisins.

Le cambrioleur présumé a été transféré d'urgence dans un hôpital où il était dans un état stable mercredi, selon une autre source policière.

En Afghanistan voisin, les talibans avaient amputé le weekend dernier la main droite et le pied gauche de deux gardes d'une compagnie privée travaillant pour les forces occidentales dans ce pays, selon la police locale. (afp)

Ton opinion