Grèce: Ils attaquaient et volaient les migrants en pleine mer
Actualisé

GrèceIls attaquaient et volaient les migrants en pleine mer

Trois Grecs, âgés de 21 à 31 ans, ont été interpellés. Ils sont soupçonnés d'avoir accosté des embarcations et d'avoir molesté leurs occupants pour les dépouiller.

Les gardes-côtes grecs ont annoncé samedi l'arrestation de trois hommes soupçonnés de s'attaquer à des migrants effectuant la traversée en bateau depuis la Turquie.

Les trois suspects, de nationalité grecque et âgés de 21 à 31 ans, ont été arrêtés sur l'île de Samos avec l'aide d'un hélicoptère letton membre de la mission européenne de surveillance frontalière Frontex. Ils étaient déguisés en gardes-côtes grecs.

Au cours des semaines passées, des migrants avaient affirmé avoir été agressés par des hommes déguisés en «commandos» qui avaient arraché jusqu'à leurs sous-vêtements afin de trouver l'argent liquide qu'ils transportaient, avant de prendre le large avec le moteur de leur embarcation.

L'un des hommes arrêtés avait été repéré jeudi à bord d'un bateau transportant des migrants vers l'île de Samos. A peine les migrants débarqués, l'imposteur avait dérobé le moteur de l'embarcation, tandis que ses deux complices, également déguisés, l'attendaient non loin.

Vêtements d'enfants retrouvés chez eux

Environ 15'000 euros, cinq moteurs de bateaux et une boîte contenant des vêtements mouillés, principalement de taille pour enfants, ont été retrouvés lors d'une fouille de leurs domiciles.

Une militante italienne ayant reçu de nombreux appels à l'aide de migrants syriens, Nawal Soufi, a affirmé avoir entendu parler d'une vingtaine de bateaux dont les passagers avaient été la cible d'attaques au cours des derniers mois.

(afp)

Ton opinion