France: Ils attendaient tous le retour de Bertrand Cantat
Actualisé

FranceIls attendaient tous le retour de Bertrand Cantat

La rumeur courait que l'ancien chanteur du groupe de rock français Noir Désir effectuerait son véritable «come back» avec Eiffel en Gironde samedi soir.

Le retour de Bertrand Cantat serait une source de bonheur pour ses nombreux fans.

Le retour de Bertrand Cantat serait une source de bonheur pour ses nombreux fans.

Quelque 2000 personnes espéraient être les privilégiés qui assisteraient au retour sur scène du chanteur de Noir Désir Bertrand Cantat, dans la nuit de samedi à dimanche aux Rendez-vous de Terres Neuves à Bègles (Gironde), sept ans après la mort de Marie Trintignant.

Selon plusieurs témoignages, le chanteur qui avait été condamné à huit ans de prison, a participé à une balance dans l'après-midi, destinée à assurer les réglages scéniques.

Plus aucune place n'était disponible pour entrer sous ce chapiteau où depuis leur création en 2006, ces rencontres créées à l'initiative notamment de membres de Noir Désir, dédiées à la musique et à «l'agitation citoyenne», ne faisaient pas toujours le plein.

Cyrille, directeur d'une école de musique venu assister à la prestation du groupe Guaka, dans lequel joue un de ses élèves, se plaignait un peu du «parasitage» de la manifestation par la rumeur du retour de Bertrand Cantat.

Quelques dizaines de personnes décidaient de prendre leur mal en patience, s'installant avec des bières sur un terre-plein d'où elles pouvaient entendre les groupes, à défaut de les voir.

Une première depuis la mort de Trintignant

L'annonce mercredi par le groupe Eiffel, sur le site du festival, d'une «surprise» lors de leur concert, a rapidement été éventée comme la promesse d'un retour sur scène du charismatique chanteur de Noir Désir.

Olivier Caillart, le propre directeur de la maison de disques du groupe, Barclay, a lui-même confirmé dans le Parisien de jeudi qu'il était «prévu que Bertrand Cantat vienne en rappel avec Eiffel (...), sur deux ou trois chansons».

Eiffel devait entamer sa prestation aux alentours de 23h45.

Bertrand Cantat, qui réside en grande partie à Bordeaux, n'a plus été vu sur une scène depuis la mort de sa compagne, l'actrice Marie Trintignant, décédée le 1er août 2003 des suites de coups donnés par l'artiste, meurtre pour lequel il a été condamné à huit ans de prison.

Libéré en octobre 2007, il était demeuré très discret, restant sous le coup d'un contrôle judiciaire qui a pris fin le 29 juillet, tout en reprenant ses activités musicales avec son groupe, via une diffusion sur internet.

(afp)

Ton opinion