Afrique du Sud: «Ils avaient besoin d'une aide urgente»
Actualisé

Afrique du Sud«Ils avaient besoin d'une aide urgente»

Quelque 1600 reptiles et amphibiens, dont plusieurs centaines étaient déjà morts, ont été retrouvés déshydratés dans deux caisses en transit à l'aéroport de Johannesburg.

Les reptiles étaient entassés sans eau dans deux caisses de 53 cm de côté.

Les reptiles étaient entassés sans eau dans deux caisses de 53 cm de côté.

«La cargaison, en partance pour les Etats-Unis depuis Madagascar, avait été laissée sans surveillance dans la zone de fret lorsque les vols vers les USA ont été annulés (à cause des intempéries, ndlr). La mauvaise odeur provenant des caisses plombées indiquait que la plupart des reptiles étaient morts ou mourants et avaient besoin d'une aide urgente», a noté vendredi la Fédération sud-africaine des sociétés protectrices des animaux (NSPCA). La cargaison était légale, a-t-elle précisé.

Les services vétérinaires ont découvert des geckos, lézards, caméléons, grenouilles, crapauds et scinques, dont beaucoup appartiennent à des espèces en danger, et qui devaient être revendus aux Etats-Unis. Ils étaient entassés sans eau dans deux caisses de 53 cm de côté.

Morts déshydratés

Plus de 360 des animaux sont morts de déshydratation, d'insuffisance rénale, de cannibalisme ou d'infections, a précisé à l'agence Sapa Bulumko Nelana, le directeur du zoo de Johannesburg où ont été secourus les rescapés.

«Les gens qui ont des animaux exotiques comme animaux de compagnie doivent se rendre compte qu'ils sont à l'origine de cette cruauté. Sans la demande pour ces animaux (...), il n'y aurait pas de marché et ces animaux ne seraient pas volés dans la nature», a commenté dans le communiqué Ainsley Hay, responsable de la protection des espèces sauvages à la NSPCA. (afp)

Ton opinion