Actualisé 24.02.2009 à 10:48

Cambrioleurs pincés

Ils avaient choisi des strings comme cagoule

Des malfrats qui avaient le visage caché uniquement par un string lors d'un hold-up ont été reconnus et jugés. Ils viennent d'être condamnés.

Joaquin Rico, 20 ans, et Richard Espinoza, 25 ans, avaient, en juin 2008 cassé la vitrine d'une boutique située dans la ville d'Arvada (Colorado), avant de pénétrer dans l'établissement, de voler la caisse et de briser la mâchoire de la vendeuse.

«L'employée venait d'ouvrir le magasin quand il lui ont empoigné le cou et frappé le visage à de nombreuses reprises en lui fracturant la mâchoire», avait déclaré le magistrat Pam Russe.

Les voleurs étaient repartis avec comme butin, 100 dollars et 37 paquets de cigarettes.

Mais pour commettre leur délit, les deux comparses avaient eu l'idée lumineuse de se cacher le visage avec un masque un peu particulier: un string!

Autant dire que cette cagoule sexy a permis aux enquêteurs de reconnaitre parfaitement les malfaiteurs. Ils ont été arrêtés grâce aux images prises par les caméras de surveillance et ont été accusés de vol et d'agression. Les deux malfrats ont plaidé coupable.

Joacquin Rico a été condamné à 12 ans de prison le 17 février dernier. Le verdict de Richard Espinoza est tombé hier. Il écope de 4 ans de prison fait savoir le quotidien Denver news.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!