Lausanne: Ils commandent, se servent et à vous la facture
Actualisé

LausanneIls commandent, se servent et à vous la facture

Des Lausannois ont reçu, la semaine passée, des factures pour du matériel électronique et informatique détourné par des escrocs. Certains ont porté plainte.

par
apn
Les malfaiteurs ont déjà préparé le terrain en amont et attendent l'arrivée du facteur pour emporter le butin. Le destinataire du produit se retrouve avec une facture à payer.

Les malfaiteurs ont déjà préparé le terrain en amont et attendent l'arrivée du facteur pour emporter le butin. Le destinataire du produit se retrouve avec une facture à payer.

«Comment en 2016, des magasins acceptent de livrer des marchandises sur la base d'un simple clic sur le Net sans aucun paiement?» Erica, la soixantaine, fait partie des quatre à cinq habitants d'un quartier de Lausanne pris pour cible par des malfaiteurs. Le procédé est simple: les voyous font leurs emplettes online en donnant le nom et l'adresse de personnes choisies au hasard pour la livraison et la facturation. Après, ils font le guet et attendent le passage du facteur.

La semaine passée, Erica a reçu des factures dont le total avoisine 1600 fr. pour du matériel informatique commandé à son insu: «Je suis allée me plaindre au magasin. C'est là qu'on m'a signalé qu'il y avait plusieurs autres victimes.»

Téléphones de dernière génération

Pour Anaïs, les escrocs ont commandé Samsung Galaxy S7, iPhone 7 et ordinateur portable. Là aussi, les produits se sont volatilisés. Mais pas les bulletins orange. «Quand j'ai appelé La Poste, on m'a signalé que j'ai signé la réception du produit. Heureusement que je peux prouver que le lundi 5 décembre à 14 h 42, je n'étais pas à la maison mais en train de donner des cours à l'école», soupire l'enseignante. «Je vais porter plainte. Quelqu'un a usurpé mon identité et c'est très déstabilisant», poursuit-elle.

La police de Lausanne confirme les faits et annonce une enquête. «Nous annulons les factures des clients lésés», a réagi une des chaînes de distribution, victime elle aussi de ces commandes frauduleuses.

Ton opinion