Cour d'assises Neuchâtel: Ils comparaisent pour une attaque à la hache

Actualisé

Cour d'assises NeuchâtelIls comparaisent pour une attaque à la hache

Les deux jeunes auteurs d'une agression au hachoir et à la hache ont comparu lundi en audience préliminaire devant la Cour d'assises de Neuchâtel.

Ces jeunes sont accusés de tentative de meurtre à l'égard de leur victime, gravement mutilée.

Le président de la Cour d'assises a fixé au 22 juin la date de l'audience de jugement. Les deux prévenus, âgés de 20 ans, sont originaires de la République démocratique du Congo (RDC). Lors de l'audience préliminaire, ils ont contesté l'intention d'avoir voulu tuer leur victime. Alors qu'un des deux prévenus a reconnu les faits, l'autre les a contestés dans leur totalité.

Domiciliés à Genève et Thônex (GE), les accusés ont été maintenus en détention préventive depuis les faits survenus en mai 2009, devant une discothèque de Neuchâtel. Ils avaient attaqué à coup de hachoir et de hache un autre ressortissant africain, grièvement blessé à la nuque et aujourd'hui handicapé de la main droite.

Sans l'intervention rapide des secours, la victime n'aurait sans doute pas survécu à l'importante hémorragie causée par ses blessures. Lors de l'audience de jugement, la Cour d'assises sera appelée à statuer sur la tentative présumée de meurtre à la lumière du risque d'issue fatale provoqué par l'agression.

Possible expédition punitive

Le tribunal devra aussi tenter d'éclaircir les circonstances du drame. L'arrêt de renvoi mentionne à ce sujet la possibilité d'une expédition punitive menée par les deux accusés, une semaine après une altercation avec des jeunes domiciliés à Bienne.

Deux autres prévenus - âgés comme les autres de 19 ans au moment des faits - sont accusés de complicité. Ressortissant congolais né à Genève, libre de ses mouvements, l'un d'eux a assisté à l'audience préliminaire. Un ressortissant français établi à Genève ne s'est en revanche pas présenté devant le tribunal. (ats)

Ton opinion