Pérou - Ils croyaient pourtant avoir adopté un chien
Publié

PérouIls croyaient pourtant avoir adopté un chien

Une famille de Lima a réalisé au bout de six mois que l’animal qu’elle avait acheté dans un petit magasin était en fait un renard.

En visite dans une petite animalerie de Lima il y a environ six mois, la famille Soleto a craqué pour un petit animal qu’elle a acheté pour l’équivalent de 13 francs et baptisé Run Run. Les premiers temps, la boule de poils se comportait comme un chiot normal: joueuse, amicale et pleine d’énergie. Mais au fil des mois, ses propriétaires ont commencé à se demander s’il n’y avait pas eu comme un malentendu au moment de l’adoption.

En effet, l’animal s’est mis à tuer les canards et les poulets du coin, semant la zizanie dans le quartier, raconte Reuters. «Une dame nous a dit qu’il avait mangé trois gros cochons d’Inde», raconte Maribel, qui a dû payer les dégâts causés par son petit protégé. De plus, la queue touffue de Run Run, ses oreilles pointues ainsi que son visage fin devenaient de plus en plus intrigants. La famille a fini par se rendre compte que son compagnon n’était absolument pas un chien, mais un renard de Magellan.

Avant que les Soleto ne décident de la suite à donner à cette découverte, l’animal s’était déjà enfui. Les gardes-faune de la région sont actuellement à la recherche de Run Run dans l’espoir de pouvoir le confier à un centre de protection de la vie sauvage ou un zoo. «Voilà, le trafic d’animaux sauvages entraîne ces conséquences. Ils tuent les parents, et leurs bébés sont commercialisés illégalement sur les marchés», déplore Walter Silva, vétérinaire et spécialiste au Service national des forêts et de la faune sauvage.

(joc)

Ton opinion