Etats-Unis: Ils délaissent Tinder pour «BernieSingles»
Actualisé

Etats-UnisIls délaissent Tinder pour «BernieSingles»

BernieSingles.com combine deux passions des jeunes Américains: le candidat démocrate Bernie Sanders et le «dating» en ligne.

par
Célia Héron
Le site BernieSingles.com est devenu viral en milieu de semaine, les membres se reportant principalement sur la page Facebook du site, qui compte près de 10'000 membres.

Le site BernieSingles.com est devenu viral en milieu de semaine, les membres se reportant principalement sur la page Facebook du site, qui compte près de 10'000 membres.

photo: Kein Anbieter

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Bernie Sanders, cauchemar d'Hillary Clinton et idole des jeunes Américains, peut désormais se vanter de semer l'amour entre ses partisans. Un nouveau site de rencontres en ligne, BernieSingles.com, permet aux sympathisants de l'auto-proclamé «socialiste» d'échanger plus que des tracts et des pin's.

La nouvelle, repérée par le webzine américain Vox, arrive juste après que deux jeunes supporters du sénateur du Vermont ont été bannis de Tinder (une application de rencontres en ligne très populaire parmi les 15-30 ans) pour avoir cherché à rallier des jeunes à leur cause politique.

«Que ferait Bernie?»

Le succès de BernieSingles.com est aussi instantané qu'inattendu: la plateforme gratuite a été paralysée mercredi et jeudi par l'engouement des internautes, gagnant plus de 1000 membres en une heure. Actuellement, elle en compte 1258.

La plateforme se décline également sur Facebook. Celle-ci interpelle ses 10'000 membres: «Vous aimez Bernie? Vous avez besoin d'un amant? Amusons-nous (Mais respectez les règles. Ceci n'est pas une terre d'amour sans foi ni loi)»

Parmi les consignes, on trouve entre autres l'interdiction de poster ou de demander des photos dévoilant des parties intimes (très répandues sur les sites de rencontres en ligne, notamment sur Tinder) sans accord des deux parties, l'invitation à «respecter les autres membres» de la communauté, et à se demander en cas de doute «Que ferait Bernie?». «Soutenez-vous les uns les autres, nous sommes tous des fans de Bernie», plaide le groupe Facebook.

L'écart se ressert avec Hillary Clinton

Ces dernières semaines, le sénateur de 74 ans a resserré l'écart avec sa rivale dans la course à l'investiture démocrate, avec 42% des intentions de vote des démocrates au niveau national, contre 53% pour Hillary Clinton (sondage Wall Street Journal/NBC).

En un mois, il a rattrapé plus de la moitié de son retard sur l'ex-secrétaire d'état, dans la foulée de sa victoire à la primaire du New Hampshire la semaine dernière. Il peut principalement compter sur le soutien des jeunes électeurs, qui voient en Hillary Clinton une femme d'affaires trop proche de Wall Street.

Ton opinion