Facebook: Ils demandent un forfait Free Mobile en Suisse
Actualisé

FacebookIls demandent un forfait Free Mobile en Suisse

Une page Facebook vient de se créer pour appeler l'opérateur français Free à s'installer en Suisse et y proposer son nouveau forfait illimité à 19,99 euros (environ 24 francs).

par
cga

Le fournisseur d'accès à l'internet Free a fait son entrée fracassante cette semaine sur le marché du mobile en France. Après un mois de buzz orchestré par son fondateur Xavier Niel, le «Steve Jobs français» a promis de diviser par deux la facture des Français, l'une des plus chères d'Europe.

Free, quatrième opérateur à avoir décroché une licence de téléphonie mobile dans l'Hexagone, a dévoilé un forfait à 19,99 euros (environ 24 francs), présenté comme le moins cher du marché, qui propose un abonnement sans engagement avec l'internet illimité et des appels et SMS illimités vers 40 pays.

65% de différence de prix avec Swisscom

Une offre qui fait des jaloux en Suisse. Une page Facebook vient d'être créée pour demander à l'opérateur de s'installer en Suisse afin d'y proposer son offre attractive.

Les internautes y expriment leur ras-le-bol du marché suisse de téléphonie mobile: «Ah si seulement Xavier Niel avait pu racheter Orange CH... Malheureusement, les Suisses resteront des pigeons encore durant de longues années avec Swisscom, Sunrise et Orange qui préfèrent garder des marges plus que confortables...».

Un autre fan de la page, qui en comptait 345 personnes vendredi matin, a fait la comparaison sur son blog entre l'offre de Swisscom s'approchant le plus de celle de Free et celle présentée par le quatrième opérateur français mardi dernier (voir le tableau dans le diaporama ci-dessus). D'après ses calculs, l'offre Free Mobile serait 65% moins chère que celle de Swisscom.

«On ira bientôt chercher en France nos abonnements pour téléphoner et surfer moins cher en Suisse qu'avec nos opérateurs nationaux», commente le blogueur.

Un forfait social à deux euros par mois

Free a lancé en parallèle de son forfait «classique», une offre «sociale». A deux euros par mois, il propose 60 minutes de communication et à 60 SMS par mois.

Ton opinion