Actualisé 15.06.2020 à 12:36

VietnamIls empoisonnent des dizaines de chiens et de chats pour vendre leur viande

Un couple accusé d'avoir empoisonné des dizaines de chiens et de chats a été arrêté dans un petit village à 200 kilomètres au sud de Hanoï.

Rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur, la viande de chien est encore vendue dans les marchés et les commerces alimentaires, notamment à Hanoï.

Rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur, la viande de chien est encore vendue dans les marchés et les commerces alimentaires, notamment à Hanoï.

AFP

Un couple accusé d'avoir empoisonné des dizaines de chiens et de chats pour vendre leur viande a été arrêté au Vietnam, a-t-on appris lundi auprès de médias locaux.

Des habitants d'un petit village à 200 kilomètres au sud de Hanoï ont alerté dimanche la police après avoir découvert les cadavres d'une trentaine de chiens et de chats dans la rue. Les policiers sont intervenus au moment où le couple mettait les animaux dans des sacs. Du cyanure et des outils pour les dépecer ont été saisis à leur domicile.

Le couple a avoué en avoir empoisonné dans plusieurs villages, d'après les médias locaux.

La viande de chien: rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur

Rôtie, bouillie ou cuite à la vapeur, la viande de chien est encore vendue dans les marchés et les commerces alimentaires, notamment à Hanoï. Ce plat est traditionnellement consommé avec du vin de riz ou de la bière.

En 2018, les autorités vietnamiennes avaient demandé aux habitants de Hanoï de cesser de la consommer, soulignant que ce plat populaire ternissait l'image du pays auprès des étrangers et comportait des risques de propagation de la rage. Mais ce commerce reste encore lucratif.

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!