Publié

SoleureIls en ont marre du cortège de voitures devant l'école

Des élèves d'Oensingen (SO) demandent aux parents de ne plus déposer leurs enfants à l'école en voiture. Leur revendication n'est pas du goût de tout le monde.

par
ber/ofu
1 / 3
Des élèves de 4e primaire d'Oensingen (SO) en ont marre des parents qui amènent leurs petits à l'école en voiture.

Des élèves de 4e primaire d'Oensingen (SO) en ont marre des parents qui amènent leurs petits à l'école en voiture.

Après la publication de leur lettre sur Facebook, certains internautes ont fait part de leur incompréhension.

Après la publication de leur lettre sur Facebook, certains internautes ont fait part de leur incompréhension.

DR
Sabina Lenzin, titulaire des écoliers, explique: «Souvent, les parents arrivent en voiture et passent simplement à travers un groupe d'enfants en train de jouer au foot. Et quand un écolier se plaint, il se fait remettre à l'ordre.»

Sabina Lenzin, titulaire des écoliers, explique: «Souvent, les parents arrivent en voiture et passent simplement à travers un groupe d'enfants en train de jouer au foot. Et quand un écolier se plaint, il se fait remettre à l'ordre.»

Keystone/Gaetan Bally

Une lettre écrite par des enfants et adressée aux parents fait actuellement beaucoup parler d'elle à Oensingen (SO). Dans l'écrit, les petits demandent aux adultes de ne plus les amener à l'école en voiture. Une photo de la missive a même été publiée sur Facebook, écrit ce mardi «20 Minuten».

«Vos enfants deviendront paresseux et prendront du poids s'ils ne vont pas à pied à l'école», avancent les élèves de quatrième année d'école primaire. Ils affirment aussi ne pas pouvoir jouer en toute sécurité au foot devant l'école avec les nombreuses voitures qui passent par là tous les jours.

«Je comprends la peur des parents»

Sabina Lenzin, leur titulaire, explique: «Souvent, les parents arrivent en voiture et passent simplement à travers un groupe d'enfants en train de jouer au foot. Et quand un écolier se plaint, il se fait remettre à l'ordre.» C'est pour cette raison que les jeunes ont eu l'idée de rédiger une lettre aux parents, précise l'enseignante. Elle estime par ailleurs qu'il est meilleur pour l'enfant si celui-ci se rend par ses propres moyens à l'école. Sur le chemin, les petits apprendraient beaucoup de choses importantes pour leur développement social.

Sur Facebook, la plupart des réactions sont positives. Mais certaines personnes semblent ne pas partager l'avis des petits: «Quelle connerie! Chacun devrait avoir le droit d'amener ses enfants à l'école», se plaint ainsi un internaute. Une autre personne ajoute: «Je comprends la peur des parents. Nos petits sont exposés à de grands dangers, surtout en hiver! Mais ça, ça n'intéresse personne.» Malgré cette critique, Sabina Lenzin contredit: «Ce sont les parents qui sont dangereux en amenant leurs petits aux cours.»

Apprendre à s'habituer à la circulation

Contacté par «20 Minuten», le porte-parole du TCS, Daniel Graf, explique: «De manière générale, les enfants devraient se rendre par leurs propres moyens à l'école. Cela leur permet d'apprendre rapidement à s'habituer à la circulation et à y faire attention.» Des exceptions sont néanmoins permises, notamment lorsque le chemin de l'école est trop loin ou s'il est particulièrement dangereux, note-t-il.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!