Insolite : Ils font entendre le son d’un groupe de rock fictif
Publié

Insolite Ils font entendre le son d’un groupe de rock fictif

Le groupe Blackout n’existe que dans le roman «Backstage». Mais ce combo a mis en ligne des titres «pour de vrai».

par
Fabien Eckert
Les Vaudois Pascal Parrone, Chris Zindel et Ian Berthoud (de g. à dr.) se connaissent depuis plusieurs années.

Les Vaudois Pascal Parrone, Chris Zindel et Ian Berthoud (de g. à dr.) se connaissent depuis plusieurs années.

DR

C’est une création insolite de musiciens vaudois. Ian Berthoud et Keryan Wurlod (Polar Circles) ainsi que Chris Zindel (Bastian Baker, The Jamborines, Black Tropics) se sont associés à l’écrivain vaudois Pascal Parrone pour créer la bande-son de «Backstage», deuxième roman de l’auteur, qui se déroule dans le monde du rock en Suisse romande.

La couverture du livre paru aux Éditions Slatkine

La couverture du livre paru aux Éditions Slatkine

«Pascal et moi nous connaissons depuis des années. On est les deux natifs d’Échallens (VD). Il m’avait parlé de son bouquin. On s’est dit que ce serait génial de créer des morceaux autour de ça. Avec la pandémie, on avait du temps», souffle Ian Berthoud. Le guitariste et chanteur de 29 ans n’avait pas lu le livre avant d’enregistrer. «J’ai donné la trame et des idées générales, précise Pascal Parrone. Pour la musique, c’était du basique, avec une guitare, une basse et une batterie.» Il ajoute que les quatre morceaux publiés sous le nom de Black­out, groupe au centre du livre, étaient avant toute chose un «bonus» pour les lecteurs. Ils peuvent les écouter via un QR code à la fin de l’ouvrage, mais aussi sur Spotify et YouTube. Musicalement, Ian a parfois eu tendance à «viser le cliché du rock qui va droit au but»: «On ne voulait pas forcément illustrer l’histoire du livre en musique, mais plutôt montrer ce qu’était capable de jouer le groupe du bouquin.»

Et si les titres de Blackout font un carton, serait-il envisageable que la réalité rejoigne la fiction et que le combo monte réellement sur scène? Les deux hommes coupent court: «Non! C’est un groupe qui n’existe pas. Et surtout, il n’a produit que quatre morceaux, c’est un peu court pour faire du live!» 

Ton opinion

6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Jom1988

11.03.2021, 15:03

Bravo et bonne suite

je suis un jeune

11.03.2021, 08:19

Trop mega génial de la bombe un truc de ouf c'est pas des boloss sa déchire grave saperlipopette du délire le super level.......

Spirou27

11.03.2021, 07:26

Idée top mégas génial, incroyables talents, une performance gigantesque, une création fantastique ..... je reprends le vocabulaire de nos journalistes de la culture du TJ ..... soyons sérieux l’idée est bonne et surtout une bonne idée pour simplement se faire du fric comme tout un chacun ....