Royaume-Uni: Ils font venir un enfant à Londres pour lui prélever ses organes
Publié

Royaume-UniIls font venir un enfant à Londres pour lui prélever ses organes

Jeudi, deux Nigérians ont été inculpés de conspiration pour avoir fait venir un enfant au Royaume-Uni afin de prélever ses organes, a annoncé la police britannique.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Deux Nigérians ont été inculpés, jeudi, de conspiration pour avoir fait venir un enfant au Royaume-Uni afin de prélever ses organes, a annoncé la police britannique. Beatrice Nwanneka Ekweremadu, une femme de 55 ans, et Ike Ekweremadu, un homme de 60 ans, sont accusés de complot en vue d’organiser et/ou faciliter le voyage d’une personne en vue de son exploitation, dans ce cas le prélèvement d’organes.

Ils ont tous deux été placés en détention provisoire et comparaîtront devant le tribunal d’Uxbridge, à l’ouest de Londres, jeudi. Ces inculpations font suite à une enquête de la police métropolitaine de Londres, alertée en mai de potentielles infractions à la législation sur l’esclavage.

(AFP)

Ton opinion