Ils font vieillir le vin au fond de la mer
Actualisé

Ils font vieillir le vin au fond de la mer

Des œnologues ont immergé six cents bouteilles en mer afin de tester l'effet des marées sur le vin.

Ces bouteilles de haut-médoc 2001 viennent d'être sorties de l'eau après avoir passé un an par 15 m de fond en Bretagne, dans une baie où les marées sont les plus fortes d'Europe. Yannick Heude, président de l'Association de l'immersion, croit en son produit: «Nous avons déjà goûté la première immersion. Nous jouons surtout sur le frottement de l'eau sur les bouteilles. La différence entre les bouteilles qui ont été immergées et celles qui ne l'ont pas été est très nette. Nous avons un vin plus jeune et en même temps plus complexe.»

Jean-Francis Rossat, encaveur à Féchy, n'est pas convaincu: «Je ne sais pas quels sont les effets du frottement de l'eau de mer contre les bouteilles, car je ne suis pas physicien... Mais il ne doit s'agir que d'un coup de marketing. A l'image de ceux qui vendent des appareils électromagnétiques destinés à vieillir miraculeusement le vin.» Ce qui est sans aucun doute miraculeux? Avant de plonger, les bouteilles valaient 15 fr.; elles sont revendues le double après leur séjour marin.

(cba/afp)

Ton opinion