Ils gagnent mille francs à la seconde

Actualisé

Ils gagnent mille francs à la seconde

Ils sont gérants de fortune et gagnent un saladier: un demi-milliard par an ou 62 500 fr. de l'heure, 24 heures sur 24, qu'ils travaillent ou qu'ils dorment.

Les plus riches d'entre eux s'appellent Jim Simons, de Renaissance Technologies Corp., et Boone Pickens, de BP Capital. Ils s'enrichissent mécaniquement, même quand leurs performances sont médiocres, sur la seule base de frais de gestion perçus sur des sommes pouvant aller jusqu'à 10 milliards de dollars.

Le palmarès des gérants de fonds les mieux payés du monde établi par le magazine spécialisé Institutionnal Investor est hallucinant. En 2005, la rémunération moyenne de chacun des 26 patrons de fonds répertoriés s'est élevée de 363 millions de dollars (566 millions de francs).

On parle non de fortune mais d'un salaire annuel d'un demi-milliard, soit 1,5 million de francs par jour, 62 500 fr. de l'heure ou 1000 fr. par seconde, 24 heures sur 24!

Leurs salaires ont bondi de 45% par rapport à 2004. La barre d'admission dans le club des gérants les mieux payés est désormais fixée à 130 millions de dollars (157 millions de francs), contre 30 millions de dollars (36 millions de francs) en 2002.

En tête de cette liste, James Simons, de Renaissance Technologies Corp., et T. Boone Pickens, de BP Capital, ont gagné respectivement 1,5 et 1,2 milliard de dollars (1,8 et 1,4 milliard de francs).

Ces papys milliardaires ont 68 et 78 ans. Le premier est universitaire et le second est un tycoon de l'industrie pétrolière. Le plus curieux, c'est que ces salaires hors norme interviennent à un moment où les performances de ces fonds sont moins intéressantes, fait remarquer le site français Agora Vox.

Ces financiers s'enrichissent mécaniquement, grâce aux frais de gestion qu'ils perçoivent sur des sommes pouvant aller jusqu'à 10 milliards de dollars. En fait, ils touchent de plus en plus, même lors de performances médiocres de leur fonds.

(gim)

Ton opinion