Actualisé 05.04.2006 à 07:49

Ils goûtent à la dolce vita avec Gusto

Nostalgiques de leur Italie natale, quatre amis fondent un club, Gusto. Tous les mardis, ils organisent des soirées «aperitivo» à Genève.

«Nous voulions retrouver l'atmosphère du bar en bas de chez nous, dans lequel on avait l'habitude de se retrouver en Italie après le boulot», raconte Andrea, président de Gusto.

Andrea, Marco, Luca et Matteo, amis travaillant dans des organisations internationales, sont à l'origine du projet. A la création du club, en juin 2005, vingt personnes le fréquentaient. Aujourd'hui, ils sont trois cents. «Ce n'est pas facile de se faire des amis à Genève», explique Marco, fondateur de Gusto. Tout comme Sindy (créée par un ex-employé de Procter&Gamble), qui organise sa soirée de printemps ce samedi, Gusto permet aux arrivants sur le canton de se rencontrer. Leur cible: les cols blancs trentenaires.

Le lieu de rendez-vous de Gusto change trois fois par an. Il n'est apparemment pas facile de trouver un bar peu fréquenté la semaine qui accepte le concept. Gusto amène du monde, qui va consommer au bar. En contrepartie, les tenanciers offrent à manger. «Les restaurateurs nous disaient qu'il allait y avoir trop de monde, que ça allait déranger, raconte Andrea. Nous étions surpris de découvrir que certains ne voulaient simplement pas faire des affaires.» Sur quinze bars contactés, dix ont refusé. Ce soir, le chanteur Morv3no, arrivé il y a trois semaines à Genève et déjà intégré, donnera un concert au Sugar Bar.

Sabrine Gillièron

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!