Actualisé 07.07.2016 à 06:20

Saint-GallIls inventent des champis pour désintégrer les corps

Dans certains cimetières, les cercueils mis en terre peinent à se décomposer. Un produit miracle doit y remédier.

de
taw/jbm
Au cimetière de Kreuzlingen (TG), le produit miracle est déjà utilisé.

Au cimetière de Kreuzlingen (TG), le produit miracle est déjà utilisé.

photo: Kein Anbieter/dr

«Nous faisons entrer la forêt dans les cimetières» résume Francis Schwarze, expert en champignons et directeur de la section protection des bois du laboratoire suisse des matériaux (Empa) à Saint-Gall. Après de longues années de recherches, il y a mis au point un mélange de champignons qui accélère la putréfaction du bois. Ce substrat végétal est utilisé afin que les cercueils, puis les corps, se décomposent rapidement et naturellement. Ce phénomène de mauvaise décomposition est connu confirme un responsable de cimetière romand. Il est surtout aigu lorsque le sous-sol de ces lieux est gorgé d'eau.

Un produit miracle

Au Liechtenstein, cet agent issu de la forêt est utilisé dans le cimetière de Schellenberger. Car les employés chargés de désaffecter les tombes après 25 ans pour accueillir de nouveaux défunts se trouvaient régulièrement confrontés à des cercueils qui n'étaient pas correctement décomposés. A Kreuzlingen (TG), le produit est utilisé avec succès depuis plusieurs mois.

«Traumatisant pour les employés»

«Les employés chargés des cimetières sont souvent traumatisés lorsqu'ils tombent sur des corps pas ou mal décomposés» confie Martin Basler, directeur de la société Mycoproducts de Zofingue (AG), qui distribue le fameux champignon.

Et les réactions sont très positives. Même l'Eglise catholique n'y voit aucun inconvénient. «Nous ne faisons qu'accélérer un processus naturel» ajoute Basler.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!