Royaume-Uni: Ils la traitent de monstre, elle décide d'en devenir un
Actualisé

Royaume-UniIls la traitent de monstre, elle décide d'en devenir un

Victime de harcèlement à l'école, une adolescente de 14 ans a trouvé une échappatoire en se transformant en créatures terrifiantes grâce au maquillage.

par
joc
1 / 11
Eva, 14 ans, est constamment insultée et humiliée par ses camarades.

Eva, 14 ans, est constamment insultée et humiliée par ses camarades.

Facebook
Pour fuir cette réalité qu'elle trouve trop dure, l'ado s'amuse à se transformer en créatures effrayantes.

Pour fuir cette réalité qu'elle trouve trop dure, l'ado s'amuse à se transformer en créatures effrayantes.

Facebook
Facebook

Eve Hirst, 14 ans, n'en pouvait plus de supporter les constantes moqueries et autres coups bas de ses camarades de classe, qui lui reprochaient constamment son surpoids. Insultes, menaces, attaques via les réseaux sociaux: l'adolescente n'avait pas une journée de répit.« Je recevais des messages sur Facebook me disant de faire attention à mes fesses, j'étais terrifiée. Je ne quittais jamais la maison sans ma mère ou l'une de mes soeurs. Et je regardais constamment par-dessus mon épaule», raconte la jeune fille au «Daily Mirror».

En octobre dernier, l'adolescente a eu une sorte d'illumination en regardant une vidéo du maquilleur américain Alexis Flamming, qui lui aussi, a souffert de harcèlement. Eve a donc décidé de se lancer dans le body art en guise d'échappatoire. A travers un projet baptisé Eve's Fakeup, la jeune fille s'est amusée à se transformer en créatures terrifiantes en utilisant uniquement du maquillage. Un moyen pour elle d'exprimer ce qu'elle ressentait au fond d'elle-même.

Camarades impressionnés

«J'aime devenir quelqu'un d'autre parce que je n'ai plus besoin de gérer mes problèmes quotidiens. Quand je suis recouverte de maquillage, je ne suis plus moi. Et la personne que je suis devenue n'est plus harcelée ou humiliée. Au lieu de cela, elle est heureuse et elle s'amuse», a expliqué Eve. Dans un premier temps, la maman de l'adolescente était plutôt terrifiée par la nouvelle passion de sa fille, mais elle s'est rapidement rendue compte que le fait de se transformer ainsi l'aidait à se sentir mieux.

«Je suis très heureuse qu'Eve ait trouvé un moyen de fuir ceux qui la tourmentent. Mais cela me brise le coeur que sa vie de tous les jours lui apporte tant de malheur», a-t-elle confié. Impressionnés par la démarche de l'adolescente, ses camarades ont été nombreux à lui manifester leur soutien et leur respect, tout comme les internautes, émus par son histoire. Aujourd'hui, Eve a repris un peu confiance en elle, mais la route vers la sérénité est encore longue.

Ton opinion