05.11.2020 à 13:36

MigrationIls meurent en tentant de fuir le Maroc via un égout

Encore un sordide drame de la migration. Quatre jeunes Marocains ont perdu la vie en essayant de rallier l’enclave espagnole de Melilla en empruntant un égout depuis le port voisin de Beni Ensar (nord du Maroc).

Vue de l’enclave espagnole de Melilla.

Vue de l’enclave espagnole de Melilla.

AFP

Quatre Marocains, âgés entre 20 et 30 ans, sont morts mercredi en essayant de rallier l’enclave espagnole de Melilla en empruntant un égout.

A la suite d’un signalement, les services de secours ont découvert trois personnes noyées dans le canal d’eau usée et repêché un jeune homme encore vivant qui est ensuite décédé à l’hôpital, selon la même source.

Les autorités marocaines ont ouvert une enquête sur les circonstances du drame. Ce n’est pas la première tentative de passage clandestin via cet égout, selon la source sécuritaire parlant au nom des autorités locales jointes par l’AFP.

Passages fermés depuis mars

Les deux enclaves espagnoles de Melilla et Ceuta présentent les seules frontières terrestres entre l’Afrique et l’Europe et sont extrêmement surveillées pour éviter toute tentative de franchissement des hautes clôtures qui les séparent du Maroc.

Les passages frontaliers sont fermés depuis mars en raison de la pandémie du coranavirus, plongeant dans la crise les régions limitrophes marocaines qui vivent du commerce frontalier.

Les arrivées des migrants sur les côtes espagnoles ont globalement chuté de moitié sur les huit premiers mois de 2020 du fait des efforts déployés par le gouvernement espagnol pour décourager les passages clandestins. Les Algériens représentent désormais les deux tiers des arrivées, devant les Marocains et les subsahariens, selon l’agence européenne Frontex.

(AFP/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!