Sièges jusqu'à 12 ans: Ils n'ennuient que les enfants
Actualisé

Sièges jusqu'à 12 ansIls n'ennuient que les enfants

Deux semaines après l'entrée en vigueur des nouvelles exigences visant les jeunes passagers, la police joue la carte de la prévention.

par
Winnie Covo

«Cette loi, c'est stupide!» lance un enfant de 11 ans, mesurant moins de 1,50 m, à la sortie de l'école de Balexert. Il est en effet désormais obligé de voyager sur un rehausseur.

Le garçon tombe sous le coup de la nouvelle législation qui oblige les jeunes de moins de 12 ans et mesurant moins de 1,50 m à voyager dans un siège­ auto. Une quinzaine de gendarmes et agents municipaux se sont réunis lundi aux abords de son école, dans la commune­ de Vernier. Ils participaient à l'opération «Prédire»­ de la police genevoise. Dépliants explicatifs en poche, ceux-ci ont procédé à une série de contrôles: vitesse, ou encore port de la ceinture.

Le but de la manœuvre était de prendre le pouls de la législation sur les sièges auto. «Nous profitons de cette période de rentrée scolaire pour sensibiliser la population», explique le capitaine Yves Escher, en ajoutant: «Nous avons pu constater que la population accepte bien cette­ nouvelle législation.»

Du côté de la police cantonale vaudoise, on assure qu'il n'y a pas de contrôles spécifiquement axés sur les sièges pour enfant. En revanche, une petite­ brochure sera diffusée à large échelle chez les parents pour les informer sur la question.

Quant à savoir si les gendarmes seront munis d'une toise, le capitaine répond: «Nous sommes capables de nous rendre compte de la taille par nous-mêmes.»

Accident sous les yeux de la police

En passant devant l’école de Balexert, un automobiliste a été déconcentré par le travail des gendarmes. Un instant de distraction et il est entré en collision avec le véhicule qui le précédait. Une troisième voiture est ensuite venue s’encastrer dans les deux premières. «J’ai surtout entendu le bruit», témoigne Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise, présent sur place. Il précise qu’aucun blessé n’est à déplorer. Les dégâts matériels sont en revanche importants. La circulation a été quelque peu perturbée dans le secteur. Vu la forte présence policière sur les lieux de l’accident, la situation a rapidement pu être prise en main.

Ton opinion