Cyclisme: Ils n'ont pas fini de montrer le maillot
Actualisé

CyclismeIls n'ont pas fini de montrer le maillot

Les coureurs helvétiques ont brillé sur les routes dimanche. Et ils ne s'arrêteront pas là...

par
Oliver Dufour
Mathias Frank (IAM), Silvan Dillier (BMC) et Stefan Küng (BMC, de g. à dr.) ont porté haut les couleurs de la Suisse.

Mathias Frank (IAM), Silvan Dillier (BMC) et Stefan Küng (BMC, de g. à dr.) ont porté haut les couleurs de la Suisse.

Mathias Frank (27 ans) a remporté l'étape reine du Critérium international. Le Lucernois est même passé à 1'' de la victoire au général. «J'avais des super jambes et l'équipe a très bien travaillé», a déclaré Frank, dont la forme est réjouissante avant ses objectifs printaniers. Il finira sa préparation au Circuit de la Sarthe (8 au 11 avril), puis visera grand à Liège-Bastogne-Liège (27 avril). Le lutin sera ensuite le fer de lance de l'équipe IAM sur le Tour de Romandie (29 avril au 4 mai).

Stefan Küng (20 ans), lui, s'est adjugé le prologue et le classement final du Tour de Normandie. Le Saint-Gallois, double médaillé aux Mondiaux sur piste il y a un mois, a la frite. «Mon but reste la piste aux Jeux de Rio en 2016. J'ai même promis aux autres gars que je ferai la poursuite par équipes», a assuré Küng, qui ne boudera pas la route pour autant. Il défendra ses chances au Tour des Flandres Espoirs (12 avril), puis aux Européens M23 (9 au 13 juillet) à Nyon (VD).

Echappé avec deux autres coureurs à 25 km de l'arrivée de Gand-Wevelgem, Silvan Dillier (23 ans) n'a été repris qu'à 800 m du but. L'esprit offensif de l'Argovien lui vaudra une place au Tour des Flandres (6 avril) avec BMC: «Je vais tout donner. Puis j'aurai un rôle d'équipier à tenir au Romandie.»

S'ils maintiennent une telle forme toute la saison, les jeunes Suisses auront sans doute des arguments à faire valoir en vue des Mondiaux de Ponferrada (Esp), en septembre.

Ton opinion