Scandale royal: «Ils ont appuyé sur le bouton nucléaire»
Actualisé

Scandale royal«Ils ont appuyé sur le bouton nucléaire»

Elisabeth II et les princes Charles et William auraient appris la décision de Meghan et Harry en regardant la télévision. La colère gronde au palais.

par
joc

La presse britannique est dans tous ses états au lendemain de l'annonce fracassante de Harry et Meghan. Mercredi, le duc et la duchesse de Sussex ont en effet annoncé qu'ils prenaient leur distance avec la famille royale, qu'ils désiraient prendre leur indépendance financière et s'installer une partie de l'année au Canada. Bien que pressentie, cette décision a eu l'effet d'une bombe au Royaume-Uni, où les pro et anti-Meghan Markle se livrent une bataille féroce dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Jeudi matin, le couple était omniprésent sur les Unes des médias britanniques, qui tartinent en long, en large et en travers sur ce qu'ils surnomment le «Megxit». Harry et Meghan «ont pressé le bouton nucléaire sur leur carrière royale», écrit notamment le «Daily Mail», qui consacre sa Une à la réaction furieuse d'Elisabeth II. Selon le tabloïd, les Sussex ont pris cette spectaculaire décision sans en parler au préalable à la reine, au prince Charles ou au prince William. Ces derniers auraient appris la nouvelle à la télévision.

«C'est une déclaration de guerre à la famille»

Selon une «source royale», la souveraine et sa famille sont «profondément déçus». Un autre informateur va plus loin, affirmant que la famille royale est «choquée, attristée et totalement furieuse contre le couple». Les futurs rois Charles et William seraient «incandescents de rage» et Elisabeth II «profondément bouleversée», écrit le «Sun», qui cite lui aussi une source proche du palais. «Leur communiqué n'était clair pour personne. Il brise tout le protocole. C'est une déclaration de guerre à la famille», estime cette source.

Harry et Meghan : leur rupture avec la reine

Le duc et la duchesse de Sussex reprennent leur vie en mains et annoncent se distancient la famille royale.

Meghan et Harry auraient décidé de publier leur communiqué en catastrophe après la publication mercredi d'un article du «Sun», qui avait vu juste concernant leur déménagement au Canada. «Les gens se sont pliés en quatre pour eux. On leur a donné le mariage qu'ils voulaient, la maison qu'ils voulaient, le bureau qu'ils voulaient, l'argent qu'ils voulaient, le personnel qu'ils voulaient, les visites qu'ils voulaient et ils avaient le soutien de leur famille. Que voulaient-ils de plus ?», s'indigne une source du palais dans le «Daily Mail».

Grand moment de solitude pour Meghan

La duchesse de Sussex s'est pris un vent en montant sur la scène d'un forum auquel elle était invitée mardi soir à Londres.

Des larmes de crocodile pour Meghan?

Meghan Markle se dit déprimée à cause de la pression médiatique. Si certains la soutiennent, d'autres pensent qu'elle joue la comédie.

Sur Twitter, avec le hashtag #WallisSimpson, certains internautes ne manquent pas de relever certaines similitudes entre l'histoire du prince Harry et celle du roi Edouard VIII, frère de son arrière-grand-père George V. Quelques mois après le début de son règne en 1936, le souverain avait provoqué un scandale en demandant en mariage Wallis Simpson, une Américaine qui avait divorcé de son premier époux et qui était en instance de divorce d'avec le second. Devant l'opposition des autorités à cette union, Edouard VIII avait abdiqué et s'était exilé en France.

Ton opinion