Ils ont décidé de rester une année de plus à l'école
Actualisé

Ils ont décidé de rester une année de plus à l'école

SCOLARITE – Pour les élèves promus de l'école obligatoire, l'Ecole-Club Migros Vaud a lancé une dixième année baptisée «Passerelle». Première suisse.

Seize élèves ont débuté cet automne à Lausanne. Issus de la voie secondaire à option (VSO) ou générale (VSG), ils ont pourtant réussi leur 9e. Mais avec leurs parents, ils ont opté pour ce complément. «Les trois premiers mois, retour à la base», explique Nathalie Laeser, responsable des formations professionnelles et informatiques à l'Ecole-Club. «Nous reprenons les livrets, le calcul mental, la dictée. Certains n'avaient jamais lu un livre, nous les inscrivons tous à la bibliothèque.»

En fin d'année, quatre diplômes doivent être passés: anglais, allemand, comptabilité et informatique. «Les adolescents sont encadrés, appuyés et éduqués: les parents sont rassurés», précise la responsable. Une charte est signée: gros mots, téléphone portable et fumée sont bannis. Tenue vestimentaire correcte. Aucun signe religieux admis. «Trois sanctions, et c'est dehors», sourit Nathalie Laeser.

Passerelle entend aussi développer la confiance en soi: cours de communication, développement personnel, un peu de vente. «Un spécialiste de l'EPFL travaille la logique, la méthodologie, la prise de notes et le sens de la synthèse.» A une vaste panoplie de sports et de loisirs s'ajoute la préparation d'un spectacle de théâtre.

En cours d'année, deux stages professionnels d'une semaine sont proposés. L'école fournit un appui pour trouver une place d'apprentissage mais n'en «distribue» pas.

Passerelle est subventionné par le Pour-cent culturel Migros. Elle sera également proposée à Yverdon dès l'automne prochain.

Gérard Vogt

Ton opinion