Ils ont mangé des journaux et une ceinture
Actualisé

Ils ont mangé des journaux et une ceinture

Les 11 mineurs sauvés dimanche après avoir été bloqués plus de cinq jours au fond d'une mine du nord de la Chine ont apaisé leur faim avec des journaux et une ceinture de cuir.

C'est ce qu'ils ont affirmé au Quotidien de la Jeunesse de Pékin.

«Quand nous avions faim, nous mangions des journaux ou quelques pages d'un livre», a expliqué l'un d'eux, Wu Pengyong, cité lundi par le quotidien.

«Mais nous avions encore faim. Comme j'avais une ceinture de cuir, je l'ai découpée en morceaux et l'ai fait cuire dans une boîte vide... mais ça n'a pas marché. Mais j'ai pris les morceaux à moitié cuits et je les ai distribués», a-t-il ajouté.

Les mineurs, pris au piège après un éboulement survenu lundi soir dans une mine illégale de fer et d'or de la province du Hebei (nord), ont pu être sauvés dimanche et hospitalisés. Les autorités n'ont été informées de l'accident que mercredi.

(ats)

Ton opinion