Royaume-Uni: Ils paient le carburant pour rentrer
Actualisé

Royaume-UniIls paient le carburant pour rentrer

Des passagers de la compagnie autrichienne Comtel Air ont dû payer l'essence de leur avion pour terminer leur voyage.

par
léo

Les quelque 180 personnes qui rentraient d'Amritsar, en Inde, à Birmingham se souviendront longtemps du vol de retour.

Lors d'une escale à Vienne pour ravitailler le Boeing 757 de la compagnie, ils ont appris par le personnel de cabine que Comtel Air était à court de liquidités et qu'il leur faudrait payer eux-mêmes le carburant pour rentrer en Grande-Bretagne.

Une somme de près de 30'000 francs a ainsi dû être collectée parmi les voyageurs. «Si nous n'avions pas l'argent, ils nous faisaient aller un par un à Vienne pour retirer du cash», a raconté une passagère à Channel 4. La police est intervenue lorsque des passagers en colère ont refusé de quitter la carlingue. Ce n'est qu'après six heures de temps que la situation a pu être débloquée.

Six cents personnes seraient toujours coincées en Inde après l'annulation de quatre autres vols de la compagnie autrichienne, selon le Mail Online.

A Vienne, Konrad Bhupinder, directeur opérationnel chez Comtel Air, a indiqué à l'AFP que le problème était dû à un retard de paiement du tour-opérateur auprès duquel les passagers avaient acheté leurs billets, Skyjet. «Nous n'organisons les vols que si les billets ont été payés, a-t-il martelé, et Skyjet n'a pas réglé les billets du vol en question».

La liaison était prévue samedi mais a été retardée à mardi en raison du conflit entre Skyjet et Comtel Air, qui a elle-même loué à la compagnie espagnole Mint Airways l'avion et l'équipage concerné par ce vol. Plusieurs vols opérés par Comtel entre Birmingham et Amritsar ont été annulés du 18 au 20 novembre, a indiqué l'aéroport de Birmingham.

L'aéroport a exprimé son inquiétude et indiqué qu'il allait également lancer une enquête pour faire la lumière sur l'incident.

A leur retour en Grande-Bretagne, une trentaine de passagers se sont rendus à leur agence de voyages pour se plaindre, mais n'ont pas pu obtenir d'explications. La police a même dû être appelée à la rescousse du personnel de l'agence qui s'est retrouvé complètement débordé par le nombre de clients remontés.

La compagnie Comtel Air est spécialisée dans l'aviation d'affaires. Elle ne s'est lancée dans les vols commerciaux que le mois dernier, ralliant la Grande-Bretagne à Amritsar au moyen d'un Boeing 757 loué.

Ton opinion