Actualisé 14.01.2014 à 05:22

Morges (VD)

Ils prennent leur temps pour piller le camping

Une douzaine de caravanes ont été visitées et des moteurs de bateaux ont disparu. Les larcins ont été perpétrés en deux fois.

de
Caroline Gebhard

Autant dire que les malfrats qui se sont attaqués au camping, ces derniers jours, ont pris leur temps. Le week-end dernier, ils ont embarqué les moteurs hors-bord et les commandes de deux bateaux stationnés là. Selon le mécanicien naval Willy Savary, ils étaient sans doute équipés d'une petite grue. «Les plus gros moteurs pèsent 200 kg. Ils ne se déplacent pas à mains nues...» Les voleurs ont également visité une douzaine de caravanes, s'arrêtant même pour pique-niquer dans l'une d'elles. Le week-end précédent, une embarcation et une roulotte avaient déjà été vandalisées. Là, les malfrats avaient carrément déplacé le bateau d'un bout à l'autre du camping. Ils s'étaient même emparés d'un auvent, vraisemblablement pour se protéger de la pluie pendant qu'ils arrachaient le moteur.

Dans les deux cas, les brigands se seraient introduits dans l'enceinte par une entrée auxiliaire dont ils ont découpé le cadenas. Willy Savary, dont trois clients ont déjà été touchés, a décidé de réagir: «Je vais décharger un bateau devant cette entrée. Au moins, ils ne pourront pas pénétrer dans le site avec un véhicule.» Le gérant des lieux, quant à lui, assure qu'il redoublera d'attention. Les deux dernières fois, il n'a rien vu ni entendu bien que son domicile soit situé dans le camping. Une situation qui inquiète son épouse: «Elle se sent épiée. Elle dit que pour faire un coup comme ça, ils doivent surveiller nos habitudes et nos allées et venues...»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!